Agence de Développement de l'Economie et de l'Environnement de la Province de Hainaut

Dans le but de vous apporter un conseil personnalisé en environnement, Hainaut Développement et le Carah-Crepa s’associent à l’Université de Liège pour vous proposer de réaliser un diagnostic environnemental complet de votre exploitation bovine. Concrètement, ce projet pilote, financé par la Région wallonne et porté par l’Université de Liège, propose de réaliser un bilan environnemental gratuit de votre ferme sur base du logiciel wallon DECiDE et du logiciel français CAP’2ER.

Ces diagnostics et conseils personnalisés (pistes d’amélioration) sont un support pour l’agriculteur pour améliorer son empreinte environnementale, mais peuvent également servir à confirmer ses pratiques bonnes pour l’environnement.
Ils sont réalisés sur base des données suivantes:

données générales (ferme laitière/viande, bio ou pas,…),
troupeaux (effectif, vente d’animaux, production laitière, analyse du lait,…),
logements et effluents (durée présence bâtiment, type de logements,…),
surfaces (ha prairies, cultures, fertilisation, éléments agro-écologiques,…),
alimentation (quantités aliments achetés, rations,…),
énergies (électricité, carburant, travaux effectués,…).

Le diagnostic en ferme prend environ 2 heures.
A la suite de ces diagnostics, des réunions et des visites de terrain seront organisées pour permettre aux agriculteurs participants d’échanger sur leurs bonnes pratiques. Toutefois, l’anonymat des résultats sera garanti.
Pour plus d’explications, vous pouvez consulter les pages Internet suivantes:

ou vous pouvez contacter Julie HURDEBISE – jhurdebise@uliege.be pour toute question.

Hainaut Développement et le Carah-Crepa s’associent à l’Université de Liège

Formulaire d’inscription

MICLe MIC (Microsoft Innovation Center) lance un appel à projets pour 10 nouvelles innovations !
Ces projets bénéficieront d’un suivi professionnel pendant 15 semaines avec une équipe technique qui assurera la coordination et le développement d’un prototype.
Cet appel à projet est ouvert à toutes entreprises, startups ou organisations wallonnes qui désirent concrétiser une nouvelle idée d’application.
Concrètement, les projets sélectionnés disposent de :

  • 130 jours de développement
  • 4 professionnels dédiés :
    • 1 gestionnaire de projet certifié Product Owner (scrum.org) les accompagnant pendant tout le processus ;
    • 1 développeur senior assurant la supervision technique de l’équipe ;
    • 2 développeurs juniors, étudiants en dernière année de bachelier en informatique, sélectionnés sur base d’un test technique exigeant et d’une interview, qui sont alloués temps plein à la réalisation du projet.

Plus d’informations

Chaque projet sera évalué sur son caractère original, sa complexité technique et son potentiel économique. Les projets qui ne pourraient être sélectionnés cette année recevront dans tous les cas un feedback et les conseils des experts.

Ce mardi 18 octobre, s’est déroulée la Proclamation des Prix Hainaut horizons – Prix du Développement durable de la Province de Hainaut.

En organisant le Prix Hainaut horizons, la Province de Hainaut s’inscrit dans sa mission d’animation de son territoire et met en lumière les initiatives hainuyères exemplaires qui ont réussi l’intégration, au quotidien, des aspects sociaux, environnementaux, économiques et de participation citoyenne, dans des projets viables. Son souhait est que ces initiatives concrètes puissent servir de modèle et s’étendre sur l’ensemble du territoire provincial, puis national.

Trophée Hainaut horizons
Remise de prix Hainaut horizons

Pour cette 9e édition, les 3 finalistes sont représentés d’une part par 2 fermes de la région de Tournai, la Chèvrerie de la Croix de la Grise, située à Havinnes et la Ferme du Buis située à Barry, et d’autre part, par La Renarde, entreprise de textiles zéro déchet, située à Thuin.

Parmi ces 3 finalistes, c’est la Ferme du Buis qui a été désignée comme le lauréat de la 9e édition du Prix Hainaut horizons, suite à la délibération du jury constitué de personnalités du Hainaut indépendantes et issues des secteurs économique, social, environnemental, journalistique et académique.

ferme de Buis Lauréat prix Hainaut horizons

La Ferme du Buis est gérée par Pierre et Véronique Cossement Monnart qui assurent le soin et la valorisation de cette propriété agricole depuis 30 ans. Il y a une dizaine d’années, il leur est apparu que l’agriculture classique tournée vers les besoins de l’agro-industrie était une voie sans issue car peu respectueuse du vivant et des cycles naturels. Depuis lors, ils cherchent à augmenter leur résilience face aux challenges de la vie agricole. Ils produisent en bio des légumes de saison, des produits laitiers et des farines.

 Le Prix des Etudiants

Le Prix des Etudiants est organisé, depuis plusieurs éditions, en collaboration avec les étudiants de l’UMONS inscrits au cours de Responsabilité Sociétale des Entreprises, et les étudiants inscrits au cours de Master en Ingénierie et Action Sociales de la Haute Ecole Provinciale du Hainaut Condorcet et de la Haute Ecole en Hainaut.

Cette année, le jury d’étudiants n’a pas tranché et a préféré récompenser 2 initiatives ex-aequo. Les étudiants de Condorcet ont choisi la Chèvrerie de la Croix de la Grise, et les étudiants de l’UMons ont sélectionné La Renarde.

La renarde Prix  des étudiants Hainaut Horizons 2022

La Renarde est une entreprise de production de textiles zéro déchet. Stéphanie Renard, la gérante, s’est lancée dans la fabrication de couches et lingettes lavables, suite à la naissance de son second enfant où elle décide de fabriquer elle-même ses premiers modèles adaptés à la peau fragile de son bébé. Sa gamme de produits s’étoffe peu à peu en réponse aux remarques et demandes de sa clientèle; et est désormais distribuée via sa plateforme de vente en ligne et dans plus de 250 points de vente en Belgique.

La Chèvrerie de la Croix de la Grise est un élevage caprin bio de 70 chèvres laitières en autonomie alimentaire complète, gardé par Vincent Delobel, chevrier passionné, situé à Havinnes près de Tournai.

Chevrerie de la croix de la Grise prix étudiants Hainaut Horizons 2022

La Chèvrerie est aussi une Ferme pédagogique reconnue par la Wallonie qui accueille de nombreux enfants. Vincent leur transmet aisément sa passion du métier d’éleveur, les sensibilise aux enjeux sociaux et environnementaux soutenus par l’agriculture; il leur permet le temps d’une visite, de se reconnecter au vivant.

Et le Prix du Public est attribué également à la Chèvrerie de la Croix de la Grise

Ayant obtenu le plus de votes du public, sur le site web de l’événement www.hainauthorizons.be , la Chèvrerie de la Croix de la Grise remporte aussi le Prix du Public de cette 9e édition des Prix Hainaut horizons.

Pour en savoir plus sur les différents nominés , retrouvez leurs présentations complètes, ainsi que les coordonnées de contact, via ces liens:

La Province de Hainaut s’inscrit dans le développement durable

Le Développement durable est, à l’heure actuelle, au cœur de toutes les préoccupations citoyennes et institutionnelles. De nombreux citoyens mettent au défi les pouvoirs publics de répondre aux Objectifs de Développement durable de l’ONU d’ici 2030. La vision stratégique de l’Etat fédéral, de la Région wallonne et de la Province de Hainaut entend répondre à cet appel en s’inscrivant dans un développement territorial durable selon les 4 piliers du Développement durable.

Consciente que les défis actuels sont nombreux, la Province de Hainaut soutient la transition vers une économie efficace dans l’utilisation des ressources, juste socialement et porteuse de sens.

Depuis plusieurs années, des projets ont été développés par les différentes institutions provinciales, chacune dans leur domaine d’expertise, toujours dans une optique de sensibilisation et d’offre de services concrets auprès de leurs publics-cibles, mais également en interne pour son personnel et son administration.

 En 2019, le Collège provincial a également déclaré l’urgence climatique sur proposition de l’Assemblée des Jeunes, assemblée démocratique qui réunit 56 représentants élus des écoles provinciales.

C’est dans ce contexte que la Province de Hainaut organise, depuis 2012, le Prix Hainaut horizons, en vue de mettre en exergue les initiatives durables les plus remarquables en Hainaut portées par des acteurs publics ou privés (entreprise, asbl, administration locale, école,…) et issues de tous les secteurs (social, environnement, culture, économie circulaire, tourisme, économie classique…).

Toutes les infos sur https://www.hainauthorizons.be/

La presse en parle:

La Ferme du buis de Barry remporte le prix Hainaut horizons – Notélé 18/10/2022

https://www.notele.be/si103-media121912-la-ferme-du-buis-de-barry-remporte-le-prix-hainaut-horizons.html

La Renarde de Thuin remporte un prix Hainaut horizons – Télésambre – 19/10/2022

https://www.telesambre.be/la-renarde-de-thuin-remporte-un-prix-hainaut-horizons

Deux fermes de Tournai récompensées par le prix Hainaut horizons: La Ferme du Buis et la Chèvrerie de la Croix de la Grise – L’Avenir – 19/10/20222

https://www.lavenir.net/regions/wallonie-picarde/tournai/2022/10/19/deux-fermes-de-tournai-recompensees-par-le-prix-hainaut-horizons-la-ferme-du-buis-et-la-chevrerie-de-la-croix-de-la-grise-ZNQOF4QHQBG4JIAPXJXBIKOWVE/

La Ferme du Buis de Barry est lauréate du Prix Hainaut horizons – Sudinfo – 25/10/2022

https://www.sudinfo.be/id563112/article/2022-10-25/la-ferme-du-buis-de-barry-est-laureate-du-prix-hainaut-horizons

CDLP Prix Hainaut Horizons 2022 – Cdanslapochetv – 23/09/2022

https://www.facebook.com/watch/?v=781977183038746

À la suite de l’approbation du Parlement, le consommateur aura bientôt la possibilité de recharger tous ses appareils électroniques avec un seul et même chargeur.

usb CD’ici fin 2024, tous les téléphones portables, tablettes et appareils photos vendus dans l’UE devront être équipés d’un port de charge USB Type-C. À partir du printemps 2026, cette obligation concernera également les ordinateurs portables. La nouvelle législation – adoptée jeudi en plénière par 602 voix pour, 13 contre et 8 abstentions – participe à un effort plus vaste au niveau européen visant à réduire la quantité de déchets électroniques et à donner aux consommateurs les moyens d’effectuer des choix plus durables.

Lorsque les nouvelles règles entreront en vigueur, les consommateurs n’auront plus besoin d’un chargeur différent pour chaque nouvel appareil qu’ils achètent. Ils pourront utiliser un seul et même chargeur pour toute une série d’équipements électroniques portables de petite et moyenne taille.

Indépendamment de la marque de l’appareil, tous les nouveaux téléphones portables, tablettes, appareils photographiques numériques, casques d’écoute, casques-micro, haut-parleurs portatifs, consoles de jeux vidéo portatives, liseuses numériques, claviers, souris, systèmes de navigation portables, écouteurs intra-auriculaires et ordinateurs portables rechargeables par câble, d’une puissance inférieure ou égale à 100 watts, devront être équipés d’un port USB Type-C.

La vitesse de charge sera la même pour tous les appareils dotés de la charge rapide. Les utilisateurs pourront dès lors recharger leur appareil à la même vitesse avec n’importe quel chargeur compatible.

Encourager l’innovation technologique

Alors que la recharge sans fil est de plus en plus répandue, la Commission européenne devra harmoniser les exigences d’interopérabilité d’ici fin 2024 afin d’éviter des conséquences négatives pour les consommateurs et pour l’environnement. Cela permettra également de supprimer la dépendance technologique des consommateurs à l’égard des producteurs, aussi appelée ‘‘ effet lock-in’’.

Des consommateurs mieux informés et plus libres de leurs choix

Des labels spécifiques informeront les consommateurs sur les caractéristiques de charge des nouveaux appareils afin qu’ils puissent vérifier plus facilement la compatibilité des chargeurs qu’ils possèdent. Les acheteurs pourront ainsi décider en toute connaissance de cause d’acquérir ou non un nouveau chargeur avec leur nouveau produit.

Ces nouvelles obligations permettront aux consommateurs de réutiliser davantage les chargeurs et d’économiser jusqu’à 250 millions d’euros par an en leur évitant d’acheter des chargeurs inutiles. Les chargeurs que l’on jette ou que l’on n’utilise plus représentent environ 11 000 tonnes de déchets électroniques par an dans l’UE.

Prochaines étapes

Le Conseil devra officiellement approuver la directive avant sa publication au Journal officiel de l’UE. Elle entrera en vigueur 20 jours après sa publication. Les États membres auront alors 12 mois pour transposer les règles dans leur droit national et 12 mois supplémentaires pour les appliquer. Les nouvelles règles ne s’appliqueront pas aux produits mis sur le marché avant la date d’application.

Contexte

Au cours des dix dernières années, le Parlement a demandé à maintes reprises l’introduction d’un chargeur universel. Malgré les efforts précédents menés en collaboration avec l’industrie et visant à réduire le nombre de chargeurs, les mesures prises séparément n’ont pas réussi à produire des résultats concrets pour les consommateurs européens. La proposition législative a enfin été présentée par la Commission le 23 septembre 2021.

Source : Communiqué de Presse du PE:  https://www.europarl.europa.eu/news/fr/press-room/20220930IPR41928/chargeur-universel-pour-les-appareils-portables-une-realite-en-2024

Les nouvelles réalités géopolitiques et du marché de l’énergie obligent la Commission européenne à accélérer radicalement la transition vers une énergie propre et à accroître l’indépendance énergétique de l’Europe vis-à-vis des fournisseurs peu fiables et des combustibles fossiles volatils.

REPowerEU est le plan de la Commission européenne visant à rendre l’Europe indépendante des combustibles fossiles russes bien avant 2030, compte tenu de l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

85 % des Européens estiment que l’UE devrait réduire dès que possible sa dépendance à l’égard du gaz et du pétrole russes pour soutenir l’Ukraine. En agissant en tant qu’Union, l’Europe peut y parvenir plus rapidement.

Le plan REPowerEU définit une série de mesures visant à réduire rapidement la dépendance à l’égard des combustibles fossiles russes et à accélérer la transition écologique, tout en renforçant la résilience du système énergétique à l’échelle de l’UE. Il repose sur les éléments suivants:

Diversification

L’UE collabore avec ses partenaires internationaux pour trouver d’autres sources d’approvisionnement énergétique. À court terme, nous avons besoin d’autres sources d’approvisionnement en gaz, en pétrole et en charbon aussi rapidement que possible et, dans une perspective d’avenir, nous aurons également besoin d’hydrogène renouvelable.

Économies

Chaque citoyen, chaque entreprise et chaque organisation peut économiser de l’énergie. Des changements de comportement modestes peuvent faire une différence importante, si nous nous engageons tous en faveur de ces changements. Des mesures d’urgence en cas d’interruption de l’approvisionnement seront également nécessaires.

Accélération de la transition vers une énergie propre

Les énergies renouvelables sont l’énergie la moins chère et la plus propre disponible et elles peuvent être produites sur le marché intérieur, ce qui diminue nos importations d’énergie. REPowerEU accélérera la transition écologique et stimulera des investissements massifs dans les énergies renouvelables. Nous devons également permettre à l’industrie et aux transports de remplacer plus rapidement les combustibles fossiles afin de réduire les émissions et les dépendances.

  • Achats communs de gaz, de GNL et d’hydrogène par l’intermédiaire de la plateforme énergétique de l’UE pour tous les États membres qui souhaitent y participer, ainsi que pour l’Ukraine, la Moldavie, la Géorgie et les Balkans occidentaux
  • Nouveaux partenariats énergétiques avec des fournisseurs fiables, y compris la coopération future en matière d’énergies renouvelables et de gaz à faible teneur en carbone
  • Déploiement rapide de projets photovoltaïques et éoliens combiné au déploiement de l’hydrogène renouvelable afin de réduire de 50 milliards de m³ environ les importations de gaz
  • Augmentation de la production de biométhane afin de réduire de 17 milliards de m³ les importations de gaz
  • Approbation des premiers projets dans le domaine de l’hydrogène à l’échelle de l’UE d’ici l’été
  • Une communication de l’UE sur les économies d’énergie contenant des recommandations sur la manière dont les citoyens et les entreprises peuvent réduire d’environ 13 milliards de m³ les importations de gaz
  • Remplissage des installations de stockage de gaz jusqu’à 80 % de leur capacité d’ici au 1er novembre 2022
  • Plans de coordination de l’UE en matière de réduction de la demande en cas de rupture de l’approvisionnement en gaz
  • Nouveaux plans REPowerEU nationaux au titre du Fonds pour la reprise et la résilience modifié — pour soutenir les investissements et les réformes pour un montant de 300 milliards d’euros
  • Stimuler la décarbonation industrielle grâce à des projets bénéficiant de financements anticipés pour un montant de 3 milliards d’euros au titre du Fonds pour l’innovation
  • Nouvelle législation et recommandations concernant l’accélération de l’octroi de permis pour les projets liés aux énergies renouvelables en particulier dans des «zones propices au déploiement des énergies renouvelables» spécifiques présentant des risques faibles pour l’environnement
  • Investissements dans un réseau intégré et adapté d’infrastructures gazières et électriques
  • Ambition accrue en matière d’économies d’énergie en relevant l’objectif d’efficacité énergétique à l’échelle de l’UE de 9 % à 13 % à l’horizon 2030
  • Faire passer de 40 % à 45 % l’objectif de l’UE à l’horizon 2030 en matière d’énergies renouvelables
  • Nouvelles propositions de l’UE visant à garantir l’accès de l’industrie aux matières premières critiques
  • Mesures réglementaires visant à accroître l’efficacité énergétique dans le secteur des transports
  • Une initiative «Accélérateur Hydrogène» pour porter la capacité de fabrication d’électrolyseurs à 17,5 GW d’ici 2025 afin d’alimenter l’industrie de l’UE avec une production domestique de 10 millions de tonnes d’hydrogène renouvelable
  • Un cadre réglementaire moderne pour l’hydrogène

Énergie propre

Mettre fin à la dépendance de l’UE à l’égard des combustibles fossiles russes nécessitera un accroissement massif des énergies renouvelables ainsi qu’une accélération de l’électrification et du remplacement des combustibles fossiles dans la production de chaleur dans l’industrie, les bâtiments et les transports. À terme, la transition vers une énergie propre contribuera à faire baisser les prix de l’énergie et à réduire la dépendance à l’égard des importations.

Économies d’énergie

Les économies d’énergie sont le moyen le moins cher, le plus sûr et le plus propre de réduire notre dépendance à l’égard des importations de combustibles fossiles en provenance de Russie. Nous pouvons tous jouer un rôle, à un titre ou à un autre, dans la réduction de notre consommation d’énergie, que ce soit en tant que consommateurs ou comme entreprises de tous les secteurs industriels. Combinées aux mesures d’efficacité énergétique, nos actions individuelles auront une incidence positive sur les prix, en réduisant directement nos factures énergétiques, en rendant notre économie plus résiliente et en accélérant la transition de l’UE vers une énergie propre.

Il existe de nombreuses façons de réduire la consommation d’énergie dans notre vie quotidienne:

  • Réduire les températures de chauffage/moins utiliser la climatisation
  • Utiliser plus efficacement nos appareils ménagers
  • Conduire nos véhicules de manière plus économique
  • Privilégier les transports publics et la mobilité active Éteindre les lumières

Tous les consommateurs d’énergie doivent être informés des meilleures possibilités d’économies et des mesures les plus efficaces qu’ils peuvent prendre. La Commission fournira aux citoyens des informations ciblées afin de les aider à faire des choix éclairés et à effectuer des achats économes en énergie. Nous collaborerons avec des organisations telles que l’Agence internationale de l’énergie, les États membres et les autorités locales, afin de recenser et de promouvoir les actions les plus efficaces en matière d’économies d’énergie.

Financement du plan REPowerEU

Des investissements supplémentaires de 210 milliards d’euros sont nécessaires d’ici à 2027 pour la suppression progressive des importations de combustibles fossiles russes, qui coûtent actuellement aux contribuables européens près de 100 milliards d’euros par an. 

Les États membres peuvent utiliser les prêts restants au titre de la FRR (actuellement 225 milliards d’euros) et les nouvelles subventions au titre de la FRR financées par la mise aux enchères, dans le cadre du système d’échange de quotas d’émission, des quotas actuellement détenus dans la réserve de stabilité du marché, d’une valeur de 20 milliards d’euros.

Autres sources de financement de REPowerEU:

  • Fonds de la politique de cohésion
  • Fonds européen agricole pour le développement rural
  • Mécanisme pour l’interconnexion en Europe
  • Fonds pour l’innovation
  • Financement national et européen à l’appui des objectifs de REPowerEU
  • Mesures fiscales nationales
  • Investissements privés
  • Banque européenne d’investissement

Collaboration avec des partenaires internationaux

Nous souhaitons mettre en place des partenariats à long terme qui soient mutuellement bénéfiques, en stimulant les énergies renouvelables, en augmentant l’efficacité énergétique à l’échelle mondiale et en coopérant dans le domaine des technologies vertes et de l’innovation. La nouvelle plateforme énergétique de l’UE jouera un rôle essentiel pour ce qui est de mutualiser la demande, de coordonner l’utilisation des infrastructures, de négocier avec les partenaires internationaux et de préparer les achats communs de gaz et d’hydrogène.

Source : https://ec.europa.eu/info/strategy/priorities-2019-2024/european-green-deal/repowereu-affordable-secure-and-sustainable-energy-europe_fr

Discours sur l'état de l'UnionLe 14 septembre dernier, la présidente de la Commission Européenne, Ursula von der Leyen, a prononcé son discours annuel sur l’état de l’Union, présentant les priorités et mesures politiques de l’UE pour l’année à venir. Au vu du contexte actuel, les attentes étaient élevées. Comment sortir de cette période de crises permanentes ? Comment relever les défis en nous serrant les coudes sous la bannière de l’UE ?

Symboliquement vêtue aux couleurs du drapeau ukrainien, la présidente a longuement abordé la guerre en Ukraine sans toutefois négliger l’autre grande préoccupation du moment, la crise énergétique.

Parmi les mesures annoncées, quelles sont les initiatives qui pourraient avoir un impact direct sur la vie des jeunes – la tienne en l’occurrence – dans les années à venir ?

  1. Éducation : mettre l’accent sur les compétences 🎓

Les entreprises européennes sont confrontées à une pénurie sans précédent de personnel qualifié. C’est pourquoi la présidente veut investir massivement dans la formation continue. Les Européens doivent prendre en main et construire leur avenir. Elle ne compte pas y arriver seule mais grâce à un système de collaboration avec les entreprises. Collaboration dont l’objectif est de mieux définir les compétences spécifiques requises dans chaque secteur. D’autre part, un système éducatif plus souple doit être envisagé et progressivement mis en place. Comme l’a annoncé officiellement la présidente : 2023 sera l’Année européenne des compétences (“European Year of Skills” ) !

  1. Lutte contre le réchauffement climatique🌱

Forêts européennes réduites en cendres, rivières asséchées et records de températures, l’été 2022 a connu une multiplication des signaux d’alerte qui confirme la situation dramatique du climat. Lors de son discours, Ursula von der Leyen a rappelé l’importance du Green Deal européen. Ce pacte vert vise à réduire, d’ici 2030, les émissions de gaz à effet de serre d’au moins 55 % par rapport aux niveaux de 1990 et à atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. La présidente de la commission souhaite pour l’Europe des objectifs plus ambitieux encore, à savoir des investissements massifs dans la durabilité.

La présidente de la Commission européenne a également annoncé la création d’une nouvelle banque européenne de l’hydrogène qui disposera de 3 milliards d’euros de budget. Cette banque devrait faciliter, au sein de l’UE, la création d’un marché de l’hydrogène vert. Elle prévoit également de réaliser des réserves stratégiques de métaux terrestres et de lithium (nécessaire à la production de batteries), dont l’offre mondiale est actuellement presque entièrement entre les mains de la Chine.

  1. Défense de nos démocraties🌐

Pour les jeunes belges, la démocratie – une société dans laquelle chaque adulte peut voter et contribuer à façonner sa gouvernance – semble aller de soi. Mais nos démocraties sont vulnérables et régulièrement la cible d’attaques visant à les déstabiliser. Ursula von der Leyen souligne l’importance d’une vigilance accrue afin de maintenir le processus démocratique. A titre d’exemple, la présidente a évoqué le cas d’un centre de recherche de l’Université Libre d’Amsterdam, financé par la Chine, qui a brusquement dû fermer ses portes en début d’année. Pourquoi cette fermeture ? Le centre de recherche avait publié une enquête fallacieuse sur les « Droits de l’Homme » dans lequel les multiples preuves concernant l’existence de camps de travail de Ouïghours en Chine étaient réfutées et qualifiées de « rumeurs ». Ursula Von der Leyen parle de « mensonges qui empoisonnent nos démocraties » et propose la création d’une législation européenne pour les défendre. Législation qui permettrait de dénoncer les influences abusives et les financements occultes de certaines puissances étrangères.

Nos démocraties sont également menacées de l’intérieur. Par exemple, par la corruption : « Si nous voulons être crédibles quand nous demandons aux pays candidats de renforcer leur démocratie, nous devons aussi éradiquer la corruption sur notre sol. » a déclaré la présidente. De nouvelles propositions pour lutter contre la corruption seront donc mises sur la table de la Commission européenne au cours de l’année à venir.

  1. Réinventer l’avenir de l’UE?

Il y a un peu moins d’un mois, Ursula von der Leyen a participé à Taizé, en France, à un rassemblement de 1 500 jeunes venus des 4 coins de l’Europe et du reste du monde. Inspirée par ces rencontres, elle a déclaré : “Toute action entreprise par l’Union doit se fonder sur un principe simple : nous ne devons pas mettre en péril l’avenir de nos enfants et devons laisser un monde meilleur à la prochaine génération.” C’est pourquoi elle propose d’inscrire la solidarité inter-générationnelle dans les traités européen (ces traités sont des accords contraignants sur la coopération entre les 27 États membres de l’UE). S’adressant aux jeunes, elle a déclaré : « Il est temps de renouveler la promesse européenne. Certains diront que le moment est mal choisi. Mais si nous voulons sérieusement nous préparer au monde de demain, nous devons être capables d’agir sur les questions les plus importantes pour nos concitoyens. Et puisque nous songeons sérieusement à élargir notre Union, nous devons aussi envisager sérieusement de la réformer. »

  1. Santé mentale

Lors de son discours devant les membres du Parlement européen, Ursula von der Leyen a réclamé une aide accessible, abordable et appropriée pour toute personne se sentant anxieuse, perdue ou seule. Lors de la Conférence sur l’Avenir de l’Europe*, les jeunes ont déclaré que le bien-être (mental) était une priorité absolue. Il était donc légitime que la présidente de la commission évoque cette préoccupation de la jeunesse. Elle a aussi ajouté qu’elle veillerait à ce que la Commission européenne présente des initiatives concrètes visant à maintenir la santé mentale.

Découvre le discours sur l’état de l’Union dans son intégralité ici

Source: Article du site STUDENT.BE https://www.student.be/fr/student-life/discours-sur-l-etat-de-l-union-5-infos-aretenir/?fbclid=IwAR3dsYd5Y1th8rIMbJMYPi3AxEEPPJUIn_Ceff7pTtzJq1WuPyAylk7yKY

Prix Hainaut horizons 2022

Chaque année, La Province de Hainaut organise le Prix Hainaut horizons, le Prix du Développement durable de la Province de Hainaut, qui récompense des initiatives durables et exemplaires en Hainaut.

Après une phase de sélection, un jury d’experts désigne 3 finalistes qui répondent aux 4 critères du développement durable afin de concourir au Prix Hainaut horizons.

Pour cette 9e édition, les 3 finalistes sont:

La ferme du Buis (7534 BARRY) est une propriété agricole tournée vers une agriculture plus respectueuse du vivant et des cycles naturels. La Ferme a son propre magasin pour la vente directe des produits mais propose également un gîte à la Ferme.

La Renarde (6530 THUIN) est une marque belge de produits textiles zéro déchets fondée en 2016. Depuis, la gamme de produit s’est étoffée mais toujours dans une optique de développement durable.

La Chèvrerie de la Croix de la Grise (7531 HAVINNES) est un élevage caprin bio de 70 chèvres laitières en autonomie alimentaire complète. La Chèvrerie est aussi une Ferme pédagogique, labélisée par la Wallonie.

Lauréat du Prix Hainaut horizons

Le Lauréat du Prix Hainaut horizons sera désigné juste avant la cérémonie qui aura lieu le mardi 18 octobre 2022 au Gouvernement provincial, par un jury composé de 5 personnalités du Hainaut, indépendantes et issues des secteurs économique, social, environnemental et académique, présidé par le Lauréat de la 8eédition, Monsieur Bertrand MERCKX, Coordinateur de HOLY-WOOD,

Prix du public

Un système de votes a été mis en place sur le site internet de l’événement pour permettre au public de voter pour l’initiative de son choix. Celle qui aura récolté le plus de voix d’ici le lundi 17/10 12h00, remportera le Prix du public.

LA CÉRÉMONIE DE REMISE DES PRIX

Si vous souhaitez participer à cet événement, ne tardez pas à envoyer un email à inscription@hainauthorizons.be.

Venez participer à cette séance citoyenne et soutenir les 3 finalistes du Prix Hainaut horizons, le Prix du Développement durable de la Province de Hainaut, en présence des autorités provinciales et des partenaires du projet.

Ne tardez donc pas à partager l’information auprès de vos réseaux et à voter pour votre finaliste préféré sur www.hainauthorizons.be

 

Afin de soutenir la transition du système alimentaire local vers plus de durabilité, les partenaires du projet “Alimentation durable au Cœur du Hainaut” initient, en octobre 2022, avec l’ensemble des acteurs intéressés, le festival “Nourrir le Cœur du Hainaut”.

Les activités proposées dans ce cadre apportent des réflexions et des solutions pratiques à un public diversifié (citoyens, professionnels et élus), en lien avec la transition vers un système alimentaire plus durable. Elles favorisent l’interconnaissance des acteurs locaux engagés, permettent le partage d’expériences et/ou questionnent les modes de consommation et de production alimentaires.

Au programme: ateliers, ciné-débats, tables rondes, animations, marchés des producteurs locaux,…

 
Logo fourchettePROGRAMME COMPLET TELECHARGEABLE en pdf

 

Dans ce cadre, les initiateurs du festival vous invitent à participer à la journée de la transition alimentaire, le samedi 8 octobre 2022, à La Louvière et à la journée-découverte des outils pédagogiques et de sensibilisation à l’alimentation durable, le mercredi 19 octobre 2022, à Mons.

Logo fourchette

Logo Nourrir le Cœur du Hainaut

 

Invitation cordiale à tous!

  Logo fourchette

Plus d’informations sur les festivals “Nourrir”.  

 

webinaire franco belgeLe contexte économique actuel (augmentation des prix, inflation, conflit russo-ukrainien…) rend l’entrepreneuriat compliqué, nous le savons. C’est pour cette raison que PROGRES Interreg Project et ses partenaires ainsi que les experts de KPMG Belgium & KPMG France vous proposent une série de 3 webinaires franco-belges gratuits (et bilingues FR/NL), dédiés à vous aider et vous guider dans les problématiques qui peuvent vous impacter.

du 06-10-22  – Reprise de sociétés en difficulté : mode d’emploi en Belgique et en France (en français et en néerlandais)- 8h30 à 10h https://lnkd.in/gEy76dBY

du 10-10-22  – Les enjeux financiers liés à la rédaction d’un business plan (en français et en néerlandais) – 8h30 à 10h https://lnkd.in/gTmctmbN

Inscrivez-vous directement via les liens de ce post. Indiquez dans la section commentaire la langue avec laquelle vous souhaitez suivre le webinaire.

Avec le soutien d’Interreg France-Wallonie-Vlaanderen

atelier débat migration

Participez à notre Atelier débat

7 et 10 octobre 2022 de 9h à 12h!
 plus d’informations>>>>

 

Une des 6 priorités de la Commission européenne pour 2019-2024

  • Promotion de notre mode de vie européen. La migration est une question complexe, avec de nombreux aspects qu’il convient d’évaluer ensemble. La sécurité des personnes qui recherchent une protection internationale ou une vie meilleure, les préoccupations des pays situés aux frontières extérieures de l’UE, qui craignent que les pressions migratoires ne dépassent leurs capacités et qui ont besoin de la solidarité des autres. Ou les préoccupations des autres États membres de l’UE, qui craignent que leurs propres systèmes nationaux d’asile, d’intégration ou de retour ne soient pas en mesure de faire face à d’éventuels flux importants si les procédures ne sont pas respectées aux frontières extérieures.
  • Sur la base d’une évaluation globale, la Commission propose une nouvelle approche en matière de migration: instaurer
  • un climat de confiance grâce à des procédures plus efficaces et un nouvel équilibre entre responsabilité et solidarité
  • Instaurer un climat de confiance: nouvel équilibre entre responsabilité et solidarité
  • Des responsabilités claires grâce à des procédures améliorées et modernisées
  • Un nouveau mécanisme de solidarité constante

 

 Nouveau pacte sur la migration et l’asileUne nouvelle approche en matière de migration en Europe 

Autres infos officielles utiles;

Une nouvelle approche en matière de migration en Europe, nouveau pacte sur la migration et l’asile

Faits et chiffres sur l’asile et migration en Europe (du Parlement européen)

Matériels pédagogiques pour les 9/15 ans – Aider les personnes forcées de fuir

 

Agence de l’Union européenne pour l’asile (AUEA) est une agence décentralisée de l’UE qui offre un large soutien opérationnel et technique aux autorités nationales des pays de l’UE.

 

 

 

Aller au contenu principal