Agence de Développement de l'Economie et de l'Environnement de la Province de Hainaut

Le Hainaut en cartes et en chiffres - édition 2024

Hainaut Développement, l’Agence de Développement de l’Economie et de l’Environnement de la Province de Hainaut, est heureuse de vous présenter sa toute nouvelle brochure socio-économique intitulée “le Hainaut en cartes et en chiffres”. Cette publication vise à vous immerger au cœur du territoire hainuyer, offrant ainsi une exploration de ses dynamiques et enjeux.

Que vous soyez chercheurs, entrepreneurs, décideurs ou simplement curieux, cette brochure vous fournira des éclairages précieux sur les réalités socio-économiques du Hainaut.
A travers ce document, vous découvrirez une variété d’indicateurs clés touchant à la démographie, au revenu, à l’éducation, à l’emploi, au tissu économique, au territoire et au bâti, aux services à la personne ainsi qu’à la mobilité.

Dans un souci de pertinence et de clarté, une sélection rigoureuse des données les plus récentes a été opérée, illustrée par des cartes thématiques détaillées, des tableaux, des graphiques et des commentaires pertinents.

Cette brochure se veut être bien plus qu’un simple recueil de chiffres: elle se présente comme un outil d’aide à la décision, invitant à une réflexion stratégique et prospective sur l’avenir de notre territoire. Nous sommes convaincus que c’est en nous appuyant sur nos propres ressources que nous pourrons façonner un avenir prometteur pour le Hainaut.

Enfin, nous tenons à remercier toutes les personnes ayant contribué à la réalisation de cette brochure ainsi que les fournisseurs de données statistiques, sans lesquels cette publication n’aurait pu aboutir.

Nous vous invitons donc à plonger sans plus attendre dans le “Hainaut en cartes et en chiffres” et nous vous souhaitons une lecture enrichissante et stimulante.

Le vendredi 5 avril, s’est tenu, sur le site du Grand Hornu, l’événement “Des enjeux, des données pour piloter votre territoire”, organisé conjointement par Hainaut Développement et l’Observatoire de la Santé, deux institutions de la Province de Hainaut.

Le territoire hainuyer, loin d’être homogène, se compose d’une multitude de sous-territoires présentant des formes et des modes de gouvernance distincts.

En rassemblant les forces vives de ces territoires, l’événement a réuni plus de 110 participants représentant les communes, les intercommunales, les bassins de vie, les parcs naturels, les contrats de rivières et d’autres entités.

L’objectif de la matinée était d’explorer les enjeux qui façonnent l’avenir du territoire hainuyer sur les plans socio-économique, sanitaire et environnemental, en s’appuyant sur les outils développés par la Province de Hainaut.

L’exposé s’est articulé en deux parties. La première a porté sur la présentation des enjeux, tandis que la seconde a abordé des solutions concrètes pour les décideurs, notamment le lancement de l’Observatoire socio-économique et sanitaire du Hainaut.

Présentation des enjeux en matière socio-économique, sanitaire et environnementale.

Encourager les facteurs qui favorisent l’attractivité démographique

Le Hainaut compte actuellement 1 356 895 habitants (données au 1er janvier 2023), soit une augmentation de 5 768 personnes par rapport à 2022. Cependant, cette croissance est moins soutenue qu’en Wallonie ou en Belgique, et repose principalement sur un solde migratoire positif, face à un solde naturel négatif depuis 2012, qui a conduit à plus de décès par rapport au nombre de naissances.
Cette évolution démographique est hétérogène, avec des communes connaissant une diminution de population et d’autres une forte croissance due à la périurbanisation, notamment dans les arrondissements de Ath et de Soignies. Renforcer l’attractivité du territoire dans son ensemble est essentiel pour consolider la cohésion territoriale, en adoptant une approche systémique basée notamment sur l’amélioration du cadre de vie, l’accès au foncier et à une offre de logements aux prix abordables, la présence de services de proximité ou encore la mobilité..

Accroître le niveau socio-économique en encourageant les conditions favorables à l’employabilité

Le revenu médian par déclaration en Hainaut était de 23 843 euros en 2021, avec des écarts persistants par rapport au reste de la Wallonie (- 1 350 €) et de la Belgique (-3 074 €).
Face aux récentes crises, le pouvoir d’achat de certains habitants en Hainaut est donc plus durement affecté, en raison de ces disparités liées au revenu.

Soutenir l’employabilité est crucial pour améliorer le niveau de vie, en tenant compte du taux d’emploi (62,6 %) dont l’écart est encore de 9,5 points par rapport au reste de la Belgique, et de la situation des inactifs qui représentent près d’un tiers (31,1 %) de la population de 20 à 64 ans en Hainaut.

Assurer un équilibre entre les activités humaines et la préservation de nos espaces naturels et agricoles

Les terrains artificialisés représentaient 15,1 % de la superficie totale du Hainaut en 2023. Bien que le rythme d’artificialisation diminue depuis quelques années, celui-ci est reparti à la hausse sur la période 2020-2022, avec en moyenne, 330 hectares de nouveaux terrains artificialisés par an.
L’artificialisation pose de nombreux risques en matière environnementale comme l’augmentation du risque d’inondations, le renforcement des îlots de chaleur, la diminution de notre biodiversité ou encore la dégradation de nos paysages.
De plus, l’artificialisation se fait principalement au détriment des zones agricoles. L’agriculture est pourtant un marqueur essentiel en Hainaut qui est la première province belge en termes de superficie agricole utilisée.
Face à ces risques environnementaux, le potentiel des arbres et des espaces boisés dans la réduction de ces impacts néfastes n’est plus à démontrer. Leur rôle protecteur et les nombreuses fonctions qu’ils assurent en font des alliés de taille dans la recherche de solutions destinées à contrer les effets du dérèglement climatique.

Renforcer la résilience de notre tissu économique en capitalisant sur les ressources locales de nos territoires

Le Hainaut comptait 87 682 entreprises assujetties à la TVA sur son territoire au 31 décembre 2022. Bien que notre province ait traversé plusieurs crises successives, le Hainaut a connu une croissance nette de 3,5 % du nombre d’entreprises par rapport à 2021.
Si le nombre de faillites a particulièrement augmenté en 2022 (+47 %) et 2023 (+7,6 %), le niveau reste encore en deçà de celui d’avant la crise liée au Covid. L’économie hainuyère reste donc dynamique et résiliente malgré les crises récentes.
Ces crises ont également démontré note dépendance à certains produits et ressources à l’échelle mondiale. Plus que jamais, il est donc nécessaire de (re)créer des chaînes de valeur situées en Hainaut, s’appuyant sur nos propres ressources.
A cet égard, le Hainaut dispose de marqueurs essentiels dans son tissu économique. Plus de 16 % de la valeur ajoutée créée en Hainaut et plus de 13 % des postes de travail salariés situés en Hainaut sont actifs dans l’industrie, particulièrement dans les secteurs de la métallurgie, de l’alimentation ou encore de la chimie.
Le secteur non-marchand est également prépondérant puisqu’il représente plus de quatre emplois sur dix en Hainaut (44 %).

Agir sur le contexte et les cadres de vie qui favorisent des comportements favorables à la santé

Enfin, en termes de santé, on relève certains éléments positifs comme la diminution progressive de la mortalité par maladie cardiovasculaire et par cancer.
Cependant, d’autres éléments sont moins favorables comme la pénurie de médecins ou encore l’augmentation du diabète.
En réponse à ces enjeux, il faut renforcer l’attractivité du territoire pour faire face à la pénurie de médecins mais également agir sur les déterminants socio-économiques et les cadres de vie qui favorisent des comportements favorables à la santé.
La réduction des inégalités sociales en matière de santé est également une tâche dans laquelle l’Observatoire de la Santé du Hainaut s’investit pleinement. De nombreuses politiques communales et provinciales sont des déterminants majeurs de la santé : mobilité, aménagement du territoire, offre alimentaire, enseignement…

Lancement de l’Observatoire socio-économique et sanitaire du Hainaut

Pour répondre efficacement à ces divers enjeux, la Province de Hainaut a récemment inauguré son tout nouvel “Observatoire socio-économique et sanitaire”.

Mais qu’est-ce qu’un observatoire exactement ? Il s’agit essentiellement d’une plateforme numérique regroupant une vaste gamme de données statistiques et géographiques. Ces données permettent aux acteurs locaux et supra-locaux de mieux appréhender leur territoire, d’identifier ses points forts et ses points faibles, et de disposer d’arguments solides pour élaborer des stratégies de développement territorial.

L’initiative de cet observatoire ne part pas de zéro, car depuis 2017, Hainaut Développement et l’Observatoire de la Santé du Hainaut ont lancé un portail statistique nommé “Hainautstat”.

Cependant, consciente de l’évolution permanente des besoins, la Province a investi en 2023 dans un nouvel applicatif, entraînant une refonte complète du portail.

Cette nouvelle plateforme offre une interactivité accrue et intègre un éventail élargi d’indicateurs, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives.

Tout d’abord, il est désormais possible de sélectionner le territoire de son choix, allant du niveau le plus local (quartiers) jusqu’à l’échelle provinciale. Pour chaque territoire sélectionné, de nombreux indicateurs sont recalculés automatiquement, offrant une visualisation claire à travers des aplats de couleurs, des ronds proportionnels ou encore des flux de mobilité.

De plus, les utilisateurs ont la possibilité de personnaliser entièrement la carte en fonction des indicateurs sélectionnés. Ils peuvent ainsi ajuster les couleurs, le mode de discrétisation des données, les valeurs à afficher, etc.

Enfin, l’Observatoire offre la possibilité de télécharger des profils socio-économiques ou sanitaires pour chacune des 69 communes du Hainaut. Chaque rapport comprend plusieurs dizaines de pages, combinant tableaux, graphiques, cartes et commentaires, fournissant ainsi une analyse approfondie pour chaque commune hainuyère.

Cet observatoire est désormais accessible et consultable sur : www.hainautstat.be

Téléchargement des présentations


Revue de presse :

  • Des enjeux, des données pour piloter votre territoire – Province de Hainaut – 5/04/2024

Contacts :  

Pour les données socio-économiques

Province de Hainaut – Hainaut Développement
Arnaud FLEURQUIN – Responsable du Service d’Information stratégique
Tél.: +32 65 342 638
arnaud.fleurquin@hainaut.be

Pour les données socio-sanitaires

Province de Hainaut – Observatoire de la Santé du Hainaut
Dr Christian MASSOT – Médecin de santé publique
Tél: +32 65 879 610
christian.massot@hainaut.be
Marie MERCKLING – Chargée de diagnostics socio-sanitaires
Tél.: +32 65 879 622
marie.merckling@hainaut.be

Pour le service “patrimoine arboré”

Province de Hainaut – Hainaut Développement
Fabrice WALRANT – Responsable du Service “Patrimoine arboré”
Tél.: +32 65 342 586
Fabrice.walrant@hainaut.be

La technologie numérique, constamment tournée vers l’avenir, comme on dit: “l’essayer, c’est l’adopter!” Et c’est que vous propose le MIC.

Vous êtes une entreprise, une PME, ou même un indépendant? Venez découvrir, tester et mieux utiliser les technologies numériques, à seulement quelques pas de la gare de Mons.

L’Intelligence artificielle (IA), on en entend parler tous les jours. Il parait que c’est l’avenir et que nous ne pourrons pas nous y soustraire. Contraints ou résignés, mais surtout très intéressés, nous en avons débattu lors d’un workshop organisé conjointement par le MIC et Hainaut Développement le mois dernier.

Souvent décriée, L’IA nous renvoie vers de nombreux fantasmes comme nous l’expliquait Thomas DALBERTO de chez Microsoft. Non, l’IA ne va pas prendre le contrôle du monde, non l’IA ne va pas vous faire perdre votre boulot, non l’IA n’est pas là pour vous espionner… mais bien transformer le réel en données et apporter les données dans le réel! L’IA est plus que jamais au service de l’industrie.

l’IA n’a jamais été aussi abordable pour les entreprises et les professionnels de l’IT. Qu’il s’agisse de l’optimisation des process internes, de la rapidité de traitement, de la structuration d’information, de la vérification de code, … Vous pouvez désormais vous aider et vous faciliter la vie grâce à de nouveaux outils intelligents basés sur l’IA.
ChatGPT ou Copilot de chez Microsoft sont 2 exemples parmi d’autres accessibles à tous.

Traitement de données, traitement du texte, et bien en vogue le traitement et l’analyse de l’image où l’IA vient démontrer toute sa puissance (attention, c’est l’humain qui doit alimenter la base de données et non l’inverse).

Antoine et Lloyd, développeurs du MIC, nous présentent d’ailleurs lors du dernier workshop une application développée pour une chaine de pâtisserie bien connue. L’IA va permettre, par l’analyse, de reconnaitre les ingrédients présents sur le produit et donc définir clairement le modèle de tarte pour sortir la bonne étiquette d’emballage à destination de la chaine de production. Plusieurs maquettes ont dû être réalisées afin de d’alimenter, encore une fois, l’algorithme de reconnaissance et que l’application soit la plus précise possible. C’est made in Mons.

Après avoir entrainé l’ordinateur à reconnaitre des objets, des véhicules, des êtres humains, des milliers situations diverses, … ce dernier pourra rapidement reconnaître des situations problématiques et donner une alerte qui pourra donner lieu à une action humaine en retour (accidents de la route, objets obstruant un lieu de passage, personnes présentes dans des zones non autorisées, …). Les voitures autonomes sont le plus bel exemple de l’évolution permanente de cette IA.

Qu’elle intervienne directement dans la sécurité de tous les jours, qu’elle permette d’augmenter la production, qu’elle participe activement à la diminution des coûts de notre entreprise, l’IA vue comme un partenaire précieux et fiable, fait désormais partie de notre environnement… et augmente notre intelligence collective.

Le MIC est à vos côtés pour mieux appréhender ces nouvelles ressources. N’hésitez pas!

https://www.mic-belgique.be

Són HUYNH-CONG

La Province de Hainaut (Hainaut Développement, le Pôle fromager de la Ferme expérimentale et pédagogique du CARAH et le Centre d’Excellence des Métiers de l’Hôtellerie de Saint-Ghislain) organisera son premier « Concours de la meilleure glace fermière au lait entier de vache » afin de mettre en lumière le produit fermier emblématique de la saison d’été ou des desserts de fêtes de fin d’année.

Concours de la meilleure glace fermière au lait entier de vache

Ce concours s’inscrit dans le cadre des missions de promotion des savoir-faire agroalimentaires de Hainaut Développement et d’une collaboration gourmande entre provinces wallonnes. Il vise la promotion d’un seul produit : la glace au lait entier de vache produite par des agriculteurs hainuyers. Attention : un seul goût est concerné pour le concours, la « Fleur de lait ».

Participer à cette initiative est une excellente opportunité promotionnelle pour votre produit. En effet, une campagne de communication complète sera organisée à l’issue de cette édition 2024 : conférence de presse, identification des produits lauréats, parutions dans différents médias (presse, réseaux sociaux, sites internet, etc.), autres.

Fier de votre savoir-faire et de la qualité de vos produits, alors tentez votre chance, l’inscription est gratuite !

Appel à manifestation d’intérêt

Hainaut Développement a, notamment, pour mission de sensibiliser, valoriser et faire comprendre le métier d’agriculteur. Dans ce cadre, nous souhaiterions mettre en lumière votre métier et ses enjeux et questionner les idées reçues à ce sujet en vous donnant la parole sur ce qui vous touche quotidiennement, via un processus collectif de création théâtrale.

Pour ce faire, nous vous invitons à manifester votre intérêt à constituer un groupe d’agriculteur.rice.s. Celui-ci sera encadré et animé par une compagnie de théâtre afin d’élaborer, pas à pas, un spectacle. Ceux qui le souhaitent pourront également monter sur scène.

Une première représentation aurait lieu en mai 2025, dans le cadre des «Rendez-vous en Terre agricole».

Sur base de vos retours et une fois la compagnie théâtrale choisie, nous convierons, en juin 2024, les agriculteur.  rice.s. intéressé.e.s. à une rencontre pour leur présenter plus amplement la démarche et, avec les participants qui s’y  engageront, l’affiner et la programmer.

Intéressé.e?

Pour prendre part à l’aventure, nous vous invitons à manifester votre intérêt en completant le formulaire avant le 25 avril 2024

Nom(Nécessaire)
E-mail(Nécessaire)
Adresse
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Besoin de plus d’infos?

Hainaut Développement – Catherine COLLIE: catherine.collie@hainaut.be – +32 65 342 598

Bilan environnemental gratuit

 

Dans le but de vous apporter un conseil personnalisé en environnement, Hainaut Développement s’associe à l’Université de Liège pour vous proposer de réaliser un diagnostic environnemental complet de votre exploitation bovine. Concrètement, ce projet pilote, financé par la Région wallonne et porté par l’Université de Liège, propose de réaliser un bilan environnemental gratuit de votre ferme, sur base du logiciel wallon DECiDE.

Ces diagnostics et conseils personnalisés (pistes d’amélioration) sont un support pour l’agriculteur pour améliorer son  empreinte environnementale, mais peuvent également servir à confirmer ses pratiques bonnes pour l’environnement.

Ils sont réalisés sur base des données suivantes:

  • données générales (ferme laitière/viande, bio ou pas,…);
  • troupeaux (effectif, vente d’animaux, production laitière, analyse du lait,…);
  • logements et effluents (durée présence bâtiment, type de logements,…);
  • surfaces (ha prairies, cultures, fertilisation, éléments agro-écologiques,…);
  • alimentation (quantités aliments achetés, rations,…);
  • énergies (électricité, carburant, travaux effectués,…).

Le diagnostic en ferme prend environ 2 heures. A la suite de ces diagnostics, des réunions et des visites de terrain seront organisées pour permettre aux agriculteurs participants d’échanger sur leurs bonnes pratiques. Toutefois, l’anonymat des résultats sera garanti.

Pour plus d’explications, vous pouvez consulter les pages Internet suivantes: www.cta-stree.be/diagnosticsenvironnementaux-en-elevages-bovins ou contacter Madame Julie HURDEBISE (jhurdebise@uliege.be) pour toute question.

Inscription par mail à hd.agriculture@hainaut.be ou par téléphone au +32 65 342 623 en précisant les informations suivantes: nom et prénom, adresse postale, numéro de téléphone et E-mail.

Hainaut Développement Logiciel Décide Université de Liège

Ce 12 mars, une septantaine de convives était invitée à rencontrer un des fleurons des entreprises hainuyères: I-Care.

Fondée en 2004 et basée à Mons, I-Care est présent dans 12 pays et emploie près de 800 personnes.

I-Care est un leader mondial dans la maintenance prédictive et prescriptive. Avec une croissance de 35% par an, cela ne semble pas prêt de s’arrêter!

Cette matinée s’organisait en une visite du site de production d’I-Care sur le Parc d’Initialis près de chez nous, et d’une présentation plus détaillée, en partenariat avec Infopole, Cluster TIC, au sein d’Hainaut Développement.  Les participants étaient conviés comme à chaque Brunch info, à continuer à échanger autour de sandwichs et boissons.

Les participants ont eu l’opportunité de plonger dans l’univers de la technologie de pointe made in Belgium.  Raison de protection de la propriété intellectuelle (ils sont d’ailleurs en cours de dépôt de brevet), les téléphones portables seront déposés et toutes les photos du site de production seront interdites.

En préambule de la visite, Pierre COLON rappelle une citation de Lord William Thomason Kevin, 1863 “If you can not measure it, you can not improve it”. (Si vous ne pouvez pas le mesurer, vous ne pouvez pas l’améliorer)

Wi-Care G23… C’est donc là, à l’abri des regards, que la fourmilière s’affaire à l’assembler… ce fameux capteur de vibration sans fil qui peut sauver votre entreprise de tout arrêt inopiné de ses machines.

Vous avez capté?  Rassurez-vous, Wi-Care a tout collecté et rapporté pour vous.

Ce capteur d’une dizaine de centimètres de long, autonome en énergie (au moins 5 ans grâce à sa batterie intégrée), étanche et qui communique sans fil avec un logiciel de monitoring, s’installe finalement comme un “patch” sur la machine désirée.

Installé de manière discrète, Wi-Care émet toutes les 15 minutes des données (basées donc sur la fréquence de vibration) à une centrale qui va analyser toutes les données non cohérentes.  Sur des machines rotatives, des moteurs, des ventilateurs, etc, Wi-Care préviendra le risque d’endommagement d’un roulement par exemple avant son entretien initialement prévu.

Wi-Care G23

I-Care le garantit: leurs solutions basées sur l’IA et les données prédisent les défaillances industrielles avant tout le monde.

Toute entreprise en panne ou à l’arrêt, c’est une entreprise qui ne produit plus… Prévenir, c’est guérir comme on dit.

Enfin, Emmanuel JOUANY de Wallonie Entreprendre était présent pour rappeler les missions de soutien et financement de cette dernière.

Són HUYNH-CONG

Un accès plus aisé au financement de l’UE pour les zones rurales grâce au Rural Toolkit de l’UE

La Commission a lancé, le 6 février 2024, le “Rural Toolkit”. Ce nouveau guide interactif recense toutes les possibilités de financement disponibles au niveau de l’UE pour les zones rurales.

Il vise à apporter aux candidats les connaissances et les outils nécessaires pour répondre aux besoins locaux. Les zones rurales de l’UE couvrent 83 % du territoire de l’UE et abritent 30 % de la population de l’UE.

Le Rural Toolkit rassemble les possibilités de financement de 26 fonds européens différents, de la politique agricole commune au Fonds de cohésion, en passant par Horizon Europe et la facilité pour la relance et la résilience. En quelques clics, les bénéficiaires tels que les collectivités locales, les institutions, les entreprises, les associations et les particuliers, peuvent connaître les meilleurs financements disponibles pour les aider à développer leur projet. Les utilisateurs peuvent s’inspirer et explorer un large éventail d’exemples et d’études de cas, en découvrant comment les fonds européens et les mécanismes de soutien ont déjà été mis en œuvre avec succès dans les zones rurales de l’UE. Le Rural Toolkit s’inscrit dans la vision à long terme de la Commission pour des zones rurales plus fortes, connectées, résilientes et prospères dans l’UE.

Sources:

Le Comité des régions organise, tous les deux ans, un Sommet européen des régions et des villes. C’est un lieu de rencontre entre les acteurs locaux et régionaux, d’une part, et les dirigeants nationaux et autres institutions européennes, d’autre part.

Sommet européen des Régions et des Villes à Mons les 18 et 19 mars

Pour cette dixième édition et dans le cadre de la Présidence belge de l’Union européenne actuelle, la Région wallonne s’associera au Comité européen des régions pour organiser le Sommet, qui coïncidera également avec le 30e anniversaire du Comité.

Plusieurs milliers de maires et bourgmestres, conseillers, ministres régionaux et hauts responsables européens et mondiaux se réuniront donc à Mons, afin de débattre des défis à relever et des solutions à déployer pour l’avenir de notre Union et au-delà.

Ils tenteront d’apporter une nouvelle perspective sur des sujets qui sont au cœur des préoccupations des citoyens, comme la démocratie, le développement durable, l’avenir de l’Union européenne et son élargissement, la nécessité d’assurer la cohésion sociale, économique et territoriale, ainsi que les conséquences de la guerre contre l’Ukraine. Les défis mondiaux seront abordés sous différents angles, combinant des points de vue issus du monde entier. Le Comité européen des régions est particulièrement fier que cet événement coïncide avec son 30e anniversaire, et vous invite à prendre part aux célébrations.

Comptez-vous au nombre des 1,2 million d’élus locaux et régionaux, ou êtes-vous engagé(e) dans la vie et l’avenir de vos concitoyens sur le terrain?

Rejoignez-nous à Mons les 18 et 19 mars 2024 ​​

Le Sommet se tiendra dans les deux bâtiments très proches l’un de l’autre, et à distance de marche de la gare de Mons:

  • Lotto Mons Expo: avenue Thomas Edison 2, 7000 Mons, Belgique
  • WCCM — Wallonia Conference Centre Mons: avenue Mélina Mercouri 9, 7000 Mons, Belgique

L’équipe EUROPE DIRECT Hainaut sera présente pour l’occasion.

Sources:

Site officiel du Sommet des Régions et des Villes : https://cor.europa.eu/fr/summits/2024/Pages/homepage.aspx

Site de la Présidence belge 2024: https://belgian-presidency.consilium.europa.eu/en/events/european-summit-of-regions-and-cities

Le Hainaut, Terre d’entrepreneurs

MétalGroup, c’est avant tout une Entreprise de Travail adapté de la région de Charleroi.  Basée à Marcinelle, cette asbl de la Province de Hainaut crée en 1967 était d’ailleurs bien présente lors du SetaH (Salon des Entreprises de Travail adapté du Hainaut) organisé l’an dernier par Hainaut Développement.

Cette entreprise à taille humaine, et surtout sociale, est spécialisée dans le travail du métal et du bois.  MétalGroup a déjà par ailleurs une clientèle bien exigeante et spécifique en termes de qualité et de savoir-faire.  Qu’il s’agisse de la SONACA ou de la SABCA, L’entreprise répond aux exigences comme toute autre grande entreprise.

Ce 22 février marquait surtout le lancement officiel de la marque SCRAP.  Nous étions conviés par la Directrice Diane de Meulenaere au cœur même de l’atelier de métallurgie.

Le projet SCRAP s'inscrit dans un projet novateur, local, durable et pleinement inscrit dans l'économie circulaire.

SCRAP… What does that mean in French? Selon la définition, il s’agit d’un petit morceau ou d’une petite quantité de quelque chose, en particulier ce qui reste après que la plus grande partie ait été utilisée.

Le projet SCRAP s’inscrit dans un projet novateur, local, durable et pleinement inscrit dans l’économie circulaire.

C’est une opportunité supplémentaire pour cette entreprise dont le rôle est de créer de l’emploi pour des personnes en situation de handicap.

Diane de Meulenaere est fière de présenter au public présent leur collection d’objets de décoration créés à partir de chutes de métaux, de plexiglass ou de bois.

Diane de Meulenaere est fière de présenter au public présent leur collection d'objets de décoration créés à partir de chutes de métaux, de plexiglass ou de bois.

Pour mener à bien ce projet, l’entreprise s’est adjointe de 2 designers carolos (Sylvain Busine et Patrick Everaert) pour l’épauler et faire de ces objets quelque chose de fantastique.

Ils ont notamment réalisé des meubles, des lampes et des horloges en bois et ne manquent pas d’êtres diserts par rapport à leurs créations et aux nombreuses questions des convives.

Si le produit ne devait plus vous convenir à un moment donné, l’entreprise s’engage à vous le racheter et cela dans le souci permanent de rallonger la durée de vie du produit; le but étant que plus rien ne termine à la poubelle.

MétalGroup assurera également le service après-vente en cas de maintenance ou de réparation.

Les matériaux proviennent de chutes, les peintures et les emballages sont écologiques Les objets que vous pourrez acquérir sont donc à près de 100% écologiques.

Où trouver ces objets?  Ceux-ci seront en vente localement dans les magasins “design”, et bien entendu sur le site www.scrapdesign.be

Són HUYNH-CONG

Aller au contenu principal