Agence de Développement de l'Economie et de l'Environnement de la Province de Hainaut

L’e-commerce en Belgique: statistiques – RETIS

Derniers chiffres disponibles sur l’e-commerce en Belgique: 55,2% des consommateurs belges (entre 16 et 74 ans) ont passé au moins une commande en ligne en 2015 (soit: 64,2% des internautes sont e-acheteurs), sur base de l’enquête TIC 2016 ménages et individus de la DG Statistique du SPF Economie.

Classement des provinces belges par rapport aux régions limitrophes:

Si le niveau d’éducation influence sensiblement ce taux, le facteur “niveau de revenu par ménage” se révèle le plus discriminant: ¾ de la population dont le ménage dispose d’un revenu élevé a fait des achats en ligne, contre moins de 3/10 de la population dont le ménage dispose d’un faible revenu (dernier quartile).

Ce facteur explique vraisemblablement l’essentiel des variations observées par province: la proportion plus importante d’e-acheteurs est observée au niveau des 2 brabants (wallons et flamands) et la plus faible dans les provinces du Hainaut et de Liège.

chiffres-wal

Fréquence et budget d’achat en ligne en Belgique

Le budget consacré au cours des 3 derniers mois est très variable. Cela dépend des e-acheteurs: si 12% ont dépensé moins de 50 €, 20% ont par contre dépensé plus de 500 € et 40% entre 100 et 500 € sur le trimestre.

Plus de 10% des e-acheteurs belges ont commandé plus de 5x en ligne au cours des 3 derniers mois.

Selon la fédération COMEOS (enquête 2016):

  • 54% des e-acheteurs dépensent au moins 100 €/mois;
  • la moyenne des dépenses serait de 2388 €/an/ménage;
  • 35% des e-consommateurs font des achats au moins une fois par mois;
  • L’e-commerce atteindrait un peu plus de 7% du chiffre d’affaires du commerce de détail;
  • 33% des consommateurs ont acheté en ligne en 2015 en substitution d’achats effectués auparavant en boutique physique;
  • mais 37% des consommateurs ont acheté en ligne des biens / services supplémentaires.

Le consommateur belge « e-importe » massivement

Paradoxalement, si la balance commerciale de la Belgique est globalement positive, avec une économie tournée vers l’exportation, cette situation est opposée en matière de commerce en ligne : les consommateurs belges achètent en ligne massivement à l’étranger.origine des achats en ligne

Ainsi 63% des e-consommateurs  (soit 34 % des consommateurs) déclarent avoir commandé en ligne au cours des 12 derniers mois au moins une fois auprès de vendeurs d’autres pays de l’U.E. (moyenne européenne: 15,9%), et 15% auprès de vendeurs hors U.E.

Selon une enquête réalisée par BeShopping en novembre 2014, parmi les 100 e-shops les plus fréquentées par les e-acheteurs belges, 75% sont étrangères (répartition NL: 22%, D: 15%, F: 14%).

 

Par contre, il n’y a pas assez d’e-shops belges et celles-ci ne vendent pas suffisamment à l’étranger.

Les e-shops belges

Il n’existe pas en Belgique de répertoires fiables des e-commerçants. Ceux-ci sont estimés à un ordre de grandeur de 10 à 20 000 en 2015.

Quelques exemples d’e-commerçant….

Source : L’e-commerce en Belgique: statistiques – RETIS

Visitez le portail de la Province de Hainaut | Plan du site | Aide | Mentions légales | Dernière mise à jour: 3/02/2017