Agence de Développement de l'Economie et de l'Environnement de la Province de Hainaut
CHINA-BELGIUM : Technology Center sort de terre à Louvain-la-Neuve

Rencontre avec la CEO du principal investisseur chinois

Depuis 2016, Louvain-la- Neuve assiste à la naissance d’un tout nouveau type de Business Center: le China Belgium Technology Center, plus communément appelé CBTC. Ce projet, constitué de 3 phases, a débuté l’an dernier et les travaux vont durer 3 ans. Au final, un centre entièrement dédié aux technologies accueillera des entreprises chinoises et européennes du secteur.

Avec 5 bâtiments, 70 000 m² de bureaux, des laboratoires de recherche et de développement, un hôtel, un centre de conférences, 200 entreprises et 300 appartements, ce centre d’affaires belgo-chinois est une première en Europe. Ce projet, initié par les gouvernements wallon et chinois, regroupe l’Intercommunale de Développement du Brabant wallon (IBW), l’Université catholique de Louvain (UCL) et United Investment Europe (UIE), une société chinoise d’investissements.

Hainaut Développement (HD) a rencontré Madame Lixia XING, Deputy Head of Business Department, et Madame Minrong ZHANG, CEO de UIE. Il était question de connaître plus en détails ce projet titanesque et les opportunités concrètes qu’il représente pour nos entreprises désireuses de pénétrer le marché chinois.

HD: Madame ZHANG, en tant que CEO de United Investment Europe, vous êtes responsable du développement du CBTC. Pourriez-vous nous dire comment cette incroyable aventure a commencé? Comment la Wallonie a-t- elle réussi à attirer ce projet probablement très convoité?

Madame ZHANG: Le CBTC est  né d’une collaboration amicale débutée en 2009 entre la Province de Hubei et la Wallonie. La Province de Hubei est, depuis toujours, en tête du peloton chinois dans les domaines de l’enseignement, de la recherche scientifique et de l’innovation. C’est à Wuhan, la capitale de la Province de Hubei, que le premier incubateur wallon d’entreprises technologiques a vu le jour. Les gouvernements wallon et du Hubei ont installé respectivement un centre de services aux entreprises sur le territoire de leur contrepartie et organisé une série d’activités d’échanges technologiques. Progressivement, l’idée est venue de créer un centre technologique en Belgique, dont le but serait de fournir une plate-forme et un coup de pouce aux entreprises innovantes chinoises et européennes actives dans les investissements stratégiques et de créer une coopération, entre autres, dans les secteurs des T.I.C., des technologies innovantes et des sciences du vivant. Le centre sera aux services des entreprises chinoises qui investissent en Belgique et en même temps, constituera une liaison rapide vers le marché chinois pour les entreprises belges et européennes.

Dès l’annonce du projet, les gouvernements chinois et belge ont marqué leur intérêt. En mars 2014, le Président chinois XI jinping et le Premier Ministre, Elio DI RUPO, ont assisté à la signature de la Convention entérinant la construction du CBTC. Celle-ci a été suivie d’une déclaration gouvernementale commune sino-belge, mentionnant spécialement le désir d’accélérer la réalisation du projet CBTC. En 2016, dans son élocution lors des célébrations du 45e anniversaire des relations diplomatiques sino-belges, le Premier Ministre, Charles MICHEL, a déclaré: « Le CBTC est l’exemple à suivre de la coopération sino-belge ».

Autour de ce processus, l’AWEX et l’UCL ont fourni des efforts considérables. Des responsables de l’AWEX ont rendu visite à de multiples reprises aux institutions administratives et entrepreneuriales chinoises; et l’UCL, de son côté, a apporté un inestimable soutien dans le choix de l’emplacement et de l’implantation du futur CBTC dans le Parc scientifique de Louvain-la-Neuve.

HD: Que peut offrir ce centre aux entreprises belges en termes de services, de logistique et d’environnement d’affaires?

Le CBTC est un parc au sein du Parc scientifique de l’Université catholique de Louvain. Premièrement, le CBTC, centre technologique flambant neuf, offrira aux entreprises belges, des espaces de bureaux accueillants, des espaces de co-working, des pépinières d’entreprises, des centres de recherche et de développement, des sièges centraux ainsi que d’autres espaces multi- fonctionnels. Il est capable de répondre aux besoins de nombreuses sociétés de haute technologie. Le CBTC sera aussi équipé d’un centre de services, de catering, d’un hôtel d’affaires et d’un centre de conférences.

Ensuite, le CBTC réunira une panoplie de sociétés chinoises dont l’établissement, en Belgique, ouvrira de large collaboration avec des entreprises belges dans de multiples secteurs et fera appel aux services des entreprises locales. Tout cela représente autant d’opportunités commerciales pour vos entreprises.

Enfin, de par sa vocation de créer une plate-forme de coopération technique et scientifique entre les entreprises chinoises et européennes, le site du parc sera capable d’offrir des solutions « One stop » aux entreprises belges désireuses d’entrer sur le marché chinois.

CHINA-BELGIUM TECHNOLOGY CENTER HD: Le CBTC abritera environ 60 % de compagnies chinoises et 40 % de « non chinoises » (wallonnes, belges ou européennes). Nous comprenons, dès lors, que le centre agira comme une porte d’entrée vers le marché européen pour les entreprises chinoises. Mais pourquoi une PME wallonne active dans les technologies choisirait-elle de s’implanter au sein du CBTC? Comment une implantation à L-L-N aiderait-elle nos sociétés à conquérir un marché aussi grand et difficile que la Chine?

Premièrement, grâce aux nouveaux espaces de travail communs, les entreprises locales pourront côtoyer des entreprises chinoises qui s’y seront également installées. Cette promiscuité favorisera la prise de contact directe et permettra aux sociétés européennes de créer des liens et d’acquérir une meilleure connaissance du marché chinois. D’autre part, le United Investment Group, actionnaire principal d’United Investment Europe,  Maître  d’œuvre et investisseur, est le plus grand groupe d’investissements directs vers l’étranger de la Province du Hubei. Il a construit et exploite, en Chine, près de dix millions de mètres carrés de parcs technologiques et offre ses services à plus de 2 000 entreprises innovantes.  Il est à même de proposer aux entreprises wallonnes une implantation rapide et concrète sur le marché chinois. Simultanément, le CBTC dispose, en Chine, d’un large réseau innovant, incluant les institutions gouvernementales, les universités, les entreprises technologiques, les fonds d’investissement, etc. Les sociétés wallonnes pourront, via le CBTC, se procurer rapidement des fonds d’investissement et établir des relations entrepreneuriales propices à leur développement sur le marché chinois.

CHINA-BELGIUM TECHNOLOGY CENTER HD: Le projet est actuellement dans sa première phase. Quand est-il prévu que les phases II et III se mettent en place? Quand les bureaux seront-ils prêts à accueillir les entreprises?

La mise en service officielle de la phase I du « Smart Valley CBTC » aura lieu dans le courant du 3e trimestre de l’année 2019. La superficie bâtie sera de 57 000 m². Les phases suivantes auront lieu dès que possible, en fonction de l’exploitation de la phase I.  De  plus, le CBTC comprend aussi les bureaux du centre BAROC, incubateur d’entreprises innovantes et de haute technologie, et la SBIRD Inovative Base, qui existent et sont déjà fonctionnels. Plusieurs unités sont encore disponibles dans le centre BAROC.

Merci d’avoir répondu à nos questions Madame ZHANG!

 

Quelques articles connexes:

http://www.wbi.be/fr/news/news-item/china-belgium-technology-center-premier-incubateur-chinois-europe-est-wallonie#.WhLB6ZI1-Uk

http://www.louvainlaneuve.eu/fr/cbtc.html

http://trends.levif.be/economie/high-tech/ le- china- belgium- technology-center-a-louvain-la-neuve-officiellement-lance/article-normal-514583. html

http://www.ibw.be/economique/ parcs-dactivites/parc-scientifique/

 

Intéressé?

N’hésitez pas à contacter
Hainaut Développement
Caroline DORIGNAUX
caroline.dorignaux@hainaut.be
+32 65 342 579

Lire hors ligne: