Agence de Développement de l'Economie et de l'Environnement de la Province de Hainaut
Quand le photovoltaïque se cache dans les tuiles – Le Soir

Une entreprise italienne fabrique des tuiles photovoltaïques qui ressemblent à la perfection à la terre cuite, à la pierre et au bois.

Pour les bâtiments classés et dans les centres historiques qui parsèment l’Europe, obtenir la permission d’installer un toit photovoltaïque peut s’avérer compliqué. Souvent draconiennes, les contraintes esthétiques protégeant la vue constituent souvent des obstacles infranchissables… à moins que les cellules solaires ne se rendent invisibles.

Plus d’un ont essayé de camoufler les panneaux solaires avec des matières semblables à celles utilisées pour couvrir les toits, paver ou habiller des murs aveugles. Tesla, l’entreprise d’Elon Musk, a par exemple mis au point des bardeaux constitués de strates de verre. De tels produits sont plus ou moins invisibles de la rue, mais à partir d’une certaine hauteur il est possible de voir les cellules noires – une option inenvisageable pour certains lieux, tels les fameux toits parisiens.

Dyaqua, une petite entreprise familiale de Vicence, en Italie, a développé une tuile photovoltaïque qui ne ressemble à aucune autre sur le marché : Invisible Solar. Succès immédiat….

Source : Quand le photovoltaïque se cache dans les tuiles – Le Soir

Lire hors ligne:
Visitez le portail de la Province de Hainaut | Plan du site | Aide | Mentions légales | Dernière mise à jour: 26/06/2017