Agence de Développement de l'Economie et de l'Environnement de la Province de Hainaut
Les vertus combinées de la chaux et du chanvre 

Lurais. La réhabilitation thermique d’un bâtiment ancien du bourg montre l’intérêt d’une isolation à base de matériaux biosourcés.

 L’opération Patrimoine basse consommation, diligentée par le Parc naturel régional de Brenme, compte déjà deux chantiers de référence : une maison vigneronne de Thenay et l’immeuble Petit-Jean de Rivarennes, primé en 2016 au palmarès des bâtiments biosourcés de la région Centre.

Cette expérience grandeur nature destinée à démontrer l’efficacité de solutions d’amélioration thermiques utilisant ces matériaux écologiques se poursuit actuellement au bourg de Lurais.

Utilisation d’une machine à projeter

L’intervention consiste à obtenir la meilleure isolation thermique d’un bâtiment du XVIIIe siècle appartenant à la commune et destiné à la location. Cet espace de 76 m2, composé d’une grande pièce, d’une chambre chauffée par un poêle à granulés et de sanitaires est aménagé avec une dalle en béton chaux-chanvre, des enduits chaux-chanvre et des combles en bottes de paille.
La particularité de ces travaux est l’utilisation d’une machine à projeter qui permet d’améliorer la qualité isolante du mortier chaux-chanvre et le temps de séchage.
Un chantier ouvert aux artisans a donné l’occasion à l’entreprise d’Issoudun, Les bâtisseurs du Berry, de montrer cette technique.
« L’enduit projeté revient à 90 € le mètre carré, mais on n’y touche plus », expliquait Dany Chiappero, l’architecte du Parc de Brenne, avant de souligner l’intérêt d’utiliser des matériaux biosourcés : « On gagne en confort, on a une bonne étanchéité de l’air et on est proche des performances du neuf ».

repères

> Les matériaux biosourcés sont issus de la biomasse d’origine végétale
ou animale. ….

Source : Les vertus combinées de la chaux et du chanvre – 17/08/2017 – La Nouvelle République Indre