Agence de Développement de l'Economie et de l'Environnement de la Province de Hainaut

L’agriculture Bio nécessite un accompagnement de l’ensemble de la chaîne de production

L’agriculture biologique a connu un essor ces dernières années. Pour ajuster l’offre et la demande, le secteur sous l’impulsion du ministère de l’Agriculture, va initier des travaux lors d’assises mi novembre.

L’agriculture Bio nécessite un accompagnement de l’ensemble de la chaîne de production

L’essor de l’agriculture biologique de ces dernières années nécessite davantage d’accompagnement : c’est le constat auquel semble être arrivé le ministère de l’Agriculture.

Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, a ainsi demandé à Florent Guhl, directeur de l’Agence Bio, de lancer des réflexions en ce sens associant tous les acteurs concernés à l’occasion des Assises de la Bio le 14 novembre 2016. « Ce travail permettra de pérenniser la dynamique impulsée depuis 2013 par le programme Ambition Bio 2017 et pourrait se conclure par la poursuite de ce programme au-delà de 2017, une fois amendé si nécessaire« , précise dans un communiqué le ministère de l’Agriculture.

Si les parts de marché de l’agriculture biologique restent encore faibles, les acteurs soulignent toutefois la dynamique du secteur : en 2015, ce dernier représentait près de 5,8 milliards d’euros, avec une hausse de + 14,7% par rapport à 2014, selon l’Agence Bio. Fin 2014, la surface agricole utile (SAU) biologique a atteint environ 4%. Ce qui situait la France comme la troisième surface agricole bio de l’UE, ex-aequo avec l’Allemagne.

En 2015, les terres cultivées en bio ont augmenté de 23% par rapport à 2014, atteignant les 1,375 million d’hectares et 5,12% de SAU. « Fin 2016, nous pensons arriver à 6%. L’objectif rappelé par le président de la République est de retrouver une place de leader en Europe, précise Florent Guhl. Il y a certes l’Allemagne mais devant nous il y a aussi l’Italie et l’Espagne« . En mai dernier, François Hollande, à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle halle du marché de Rungis (94) consacrée aux produits biologiques, avait en effet souligné l’ambition française de se « hisser au premier rang » et promis une progression des crédits publics accordés en 2016 et 2017….

Source : Actu-Environnement

Visitez le portail de la Province de Hainaut | Plan du site | Aide | Mentions légales | Dernière mise à jour: 31/08/2016