Agence de Développement de l'Economie et de l'Environnement de la Province de Hainaut
Apprivoiser les océans pour produire de l’énergie sans discontinuer

Alors que les combustibles fossiles ont propulsé la révolution industrielle et accompagné les progrès technologiques jusque là, notre avenir ne peut toutefois se fonder uniquement sur eux, parce qu’ils constituent une ressource finie et que nous sommes très proche de les épuiser.

Les énergies renouvelables provenant du solaire comme l’éolien sont toujours considérées comme les principales « locomotives » de la révolution énergétique à venir. Cependant, il devient de plus en plus évident que les panneaux solaires et les éoliennes seules ne pourront fournir toute l’énergie dont nous avons besoin, surtout en considérant que la consommation d’énergie dans le monde ne cesse de croître. En raison des cycles jour-nuit et des conditions météorologiques saisonnières, ce type d’énergie est par nature intermittente. De plus, construire des parcs de taille industrielle impliquerait de vastes étendues de terres.

Les courants océaniques forment une autre source d’énergie, comparable aux combustibles fossiles en termes « de cohérence et de fiabilité« , et sont en même temps, « propres et renouvelables« .

L’Institut des sciences et technologies d’Okinawa (OIST) a dévoilé dans la revue « Renewable Energy », le « Quantum Wave Microscopy Unite« , une conception de turbine immergée capable d’exploiter l’énergie des courants marins de Kuroshio, le second plus grand au monde, après le Gulf Stream….

Source et article complet  : Enerzine.com

Visitez le portail de la Province de Hainaut | Plan du site | Aide | Mentions légales | Dernière mise à jour: 18/08/2016