Agence de Développement de l'Economie et de l'Environnement de la Province de Hainaut
Tout sur l’IA en un seul Click

Publié dans Actualités, Nos articles, Portraits d'Entreprises

En Wallonie, les acteurs de l’intelligence artificielle multiplient les liens entre eux afin de tisser un maillage particulièrement étroit entre les entreprises, universités, centres de recherche et organismes publics. Dans le Hainaut, ces collaborations vont encore plus loin avec la création d’une plateforme commune entre l’UMONS, l’intercommunale IDEA et de nombreux acteurs de l’entreprenariat. Un projet baptisé “Le Click” et qui est hébergé dans un bâtiment du Parc Initialis, à Mons.

Click Innovation

Comme l’explique Philippe COMPERE de Digital Wallonia: “L’atout principal de la Wallonie dans le domaine de l’intelligence artificielle, c’est sa matière grise. La Région wallonne dispose, en effet, d’un important vivier de chercheurs“. Mais comment tirer le meilleur profit des talents wallons? Et surtout, comment concrétiser les nombreuses recherches en projets concrets? En Hainaut, et plus particulièrement à Mons, pour répondre à ces questions, on a décidé non pas de créer des ponts entre les différents acteurs de l’intelligence artificielle et plus largement des industries technologiques et créatives, mais bien de les réunir sous un même toit. C’est Le Click. Un nouveau lieu dans le paysage wallon de la créativité technologique. Ce Living Lab dédié aux technologies et aux industries créatives, est un nouveau partenaire de choix pour les porteurs de projets souhaitant développer des produits et/ou services innovants, grâce à l’utilisation des nouvelles technologies intégrant l’IA. Récemment, les équipes y ont travaillé sur 2 projets d’intelligence artificielle émanant d’entreprises wallonnes: un sur le résumé automatique de captations vidéo pour les événements sportifs et un autre sur le morphing automatique de visages.

Un accélérateur de créativité

Basé au sein du Parc Initialis, là où sont hébergées de nombreuses entreprises actives dans les nouvelles technologies, Le Click offre une multitude d’avantages et doit permettre de booster la créativité. Véritable ruche ouverte à tous, Le Click a pour objectif de créer des conditions favorables à l’innovation et à l’émergence de projets créatifs. Laboratoire d’expérimentation d’idées, la mise à disposition d’expertises mais aussi d’outils assurera une longueur d’avance aux porteurs de projets et aux entreprises. L’entreprise Hovertone (voir portrait B2H n° 48), par exemple, a pu bénéficier de différents services à présent réunis au sein du Click. Nicolas D’ALESSANDRO, entrepreneur et co-fondateur d’Hovertone, “se réjouit de l’ouverture de ce lieu qui centralise l’expertise et l’accès à des technologies de pointe nécessaires aux entreprises en développement”.

Après Multitel et Materia Nova, Le Click est le troisième centre d’innovation de l’UMONS. Dans un premier temps, le bâtiment offrira aux utilisateurs du Click plus de 1 000 m² aménagés avec des espaces de travail, 3 salles de conférence et de réunion, des espaces créatifs, un cabinet des curiosités, un plateau d’expérimentation, un studio de tournage, un espace dédié à la réalité virtuelle, un FabLab, etc. Une extension est en cours de construction et permettra d’ajouter 200 m² au sol pour le FabLab ainsi qu’une halle d’expérimentation de plus de 200 m² avec 8 mètres de hauteur sous plafond.

Un projet soutenu par l’Union européenne

click creative innovationLe Click, s’intègre dans le projet FEDER “DIGISTORM”. Lancé en 2015 et piloté par l’UMONS à travers les instituts NUMEDIART et HUMANORG, le projet européen DIGISTORM vise à développer des liens et synergies entre entreprises, centres de R&D et enseignement supérieur, notamment grâce à la mise en place de lieux d’échanges et de collaborations entre les acteurs des industries créatives et culturelles (ICC). Avec, évidemment, comme objectif final, de créer de nouvelles entreprises actives dans le secteur ou de développer celles déjà présentes. Et c’est dans cette optique que son implantation au cœur du Parc Initialis prend tout son sens. Cette zone d’activité économique étant l’une des plus actives en Wallonie dans le domaine des ICC. Irrigué par les technolgies nées au sein de l’institut de recherche NUMEDIART, avec le soutien des centres de recherche Multitel et Cetic, Le Click peut aussi profiter de l’accompagnement entrepreneurial de La Maison de l’Entreprise (IDEA), un cocktail unique en son genre et qui place ainsi le Cœur du Hainaut au centre du développement de l’intelligence artificielle en Wallonie.

Aurélien LAURENT

B2Hainaut n° 51 – Le Hainaut mise sur L’ INTELLIGENCE ARTIFICIELLE