Après une première édition organisée dans le cadre de Mons 2015, Capitale européenne de la Culture, « Culturallia » reviendra à Mons les 4 et 5 octobre 2018, ont annoncé mardi les organisateurs de Hainaut Développement. L’originalité du concept est la rencontre entre le monde de l’économie et celui de la culture.

Trois ans après sa première édition, Culturallia reviendra à Mons les 4 et 5 octobre au Centre des Congrès (MICX) de Mons. L’événement sera co-organisé par Hainaut Développement et les partenaires des projets Interreg V France-Wallonie-Vlaanderen, « PROGRES » et « PROTOPITCH 3.0 ». Culturallia 2018 s’intègrera dans la programmation de la biennale culturelle de « Mons 2018 ».

En 2015, l’événement avait rassemblé plus de 400 participants d’une vingtaine de pays et régions et avait planifié plus de 3.400 rendez-vous B2B. L’objectif pour 2018 est de réunir quelque 200 participants belges et français pour deux journées d’échanges autour des industries culturelles et créatives.

Culturallia a pour ambition de faire se rencontrer les mondes de l’économie et de la culture dans le contexte du développement du secteur des industries culturelles et créatives. Ce secteur comprend de nombreux domaines: le cinéma, la musique, les concerts, les festivals, l’enseignement, la formation, le gaming, le serious game, les arts de la scène, la danse, le théâtre, les techniques de sons et lumière, les arts graphiques, les arts plastiques, l’architecture, le design, la mode, la création, les musées, le tourisme, le patrimoine, les attractions, le multimédia, les images, la photographie, ou encore l’événementiel.

Concrètement, les entreprises participant à Culturallia décrivent leur profil dans un catalogue en ligne et un planning de rendez-vous d’affaires est établi avec les autres participants dans le but de générer des partenariats de développement.

Pour plus d’informations: www.culturallia.com.

Source : Le monde de l’économie rencontrera celui de la culture à Cul… (Mons) – Communes, régions, Belgique, monde, sports – Toute l’actu 24h/24 sur Lavenir.net