Objectif Blue Stone souhaite relancer l’image de marque de la pierre bleue. À la clef, la reconnaissance d’un savoir-faire local, mais aussi une possibilité de développement sur le plan économique, comme sur celui de l’emploi.

 

Corentin Destres est « facilitateur de la pierre bleue ». Derrière cette appellation, un rôle: valoriser la pierre bleue, que l’on trouve dans notre bel Avesnois, et aussi outre-Quiévrain, du côté de Soignies. Et qui est utilisée par des artisans (tailleurs, maçons) des deux côtés de la frontière.

À Maubeuge se tenait ce jeudi le premier des trois modules organisé par Objectif Blue Stone, programme interrégional liant le sud du Nord et le Hainaut belge. Le but? Que les artisans présents puissent croire en leur potentiel. «  Pour…

Source: La pierre bleue, un atout des deux côtés de la frontière – La Voix du Nord