Le monde économique a intégré de nombreux changements ces dernières décennies: mondialisation, digitalisation, uberisation,… Les modèles économiques se créent, se multiplient, se reproduisent, se disloquent à une vitesse jamais connue auparavant.

La société tout entière est en ébullition. Le modèle classique induit par l’économie de marché cède le pas à une société collaborative en recherche de modèles innovants. Les start-up jouent un rôle non négligeable dans ces transformations. En créant de nouveaux produits, services, ou marchés, elles génèrent de la haute valeur ajoutée pour les entreprises traditionnelles et offrent très souvent des services à la carte.

Les besoins en matière de digitalisation et de nouvelles technologies sont intenses et le Hainaut n’est pas en reste. On compte de nombreuses structures d’accompagnement de projets (La Maison de l’Entreprise, Hainaut Développement par son projet Interreg « PROGRES »,…) et des fonds de financement comme, par exemple, « Digital Attraxion » lancé en novembre 2017. Ceux-ci offrent un encadrement personnalisé lors de la phase délicate de lancement de projet des jeunes entrepreneurs.

Les autorités misent, sans conteste, sur le potentiel des start-up pour dynamiser des pans entiers de l’économie et créer des emplois dans le domaine de l’ingénierie, de l’informatique et des technologies de pointe, ce qui reste notre principal atout dans ce marché mondialisé.

Table des matières